skip to Main Content

Élections départementales et régionales : communiqué de Stéphane Peu

Une abstention record

Les résultats des élections départementales et régionales qui se sont tenues dimanche sont porteurs d’un premier enseignement : plus des 3/4 des électrices et électeurs ne se sont pas déplacés pour s’exprimer à l’occasion de ces scrutins. Cette abstention historique n’est pas seulement un signe de désintérêt, mais celui d’une véritable défiance de nos concitoyens avec la vie politique telle qu’elle s’organise. Voilà qui doit nous interroger profondément, aussi bien sur le fonctionnement des partis politiques que sur celui de nos institutions.

Clémentine Autain, largement en tête à Saint-Denis

Les résultats témoignent clairement que lorsque la gauche combative sait trouver le chemin de l’unité, le succès peut être au rendez-vous. Clémentine Autain réalise un très bon score sur la deuxième circonscription de la Seine-Saint-Denis, en particulier à Saint-Denis où elle arrive très nettement en tête des listes de la gauche et de l’écologie. À l’échelle régionale, je me félicite de la fusion des trois listes de la gauche et de l’écologie, qui s’ouvrent ainsi la possibilité de battre la droite de Valérie Pécresse au second tour. C’est une bonne nouvelle.

Très bons résultats aux élection départementales

C’est aussi l’unité qui a permis de bons résultats aux élections départementales. Ils ont placé le duo Silvia Capanema et Azzedine Taïbi en situation très favorable pour le second tour sur le canton de Saint-Denis 2 / Stains (44,09%). Ils ont également permis un excellent résultat sur le canton de Saint-Denis 1 avec Bally Bagayoko et Sofia Boutrih (39,08%), et celui d’Epinay, Pierrefitte et Villetaneuse, avec Carinne Juste et Farid Aïd (22,09%).

Je veux tout particulièrement saluer, dans le canton de Saint-Denis 1, la très belle performance de Sofia Boutrih, nouveau visage de ce scrutin qui manque d’un cheveu le leadership à gauche.

Une contre-performance pour Mathieu Hanotin

Enfin, je note la contre-performance de Mathieu Hanotin qui figurait pourtant en seconde position sur la liste d’Audrey Pulvar. Distancé à Saint-Denis, ce résultat sonne comme un avertissement pour le Maire de Saint-Denis.

Dimanche prochain, donnons-nous la force de mettre la région Île-de-France et la Seine-Saint-Denis, sur le chemin de la transition écologique et sociale. Votons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top