skip to Main Content

PLF 2020 : un coup porté aux départements franciliens

Téléchargez le document

Hier soir, le Gouvernement a porté un nouveau coup aux départements franciliens.

En effet, par un amendement de dernière minute, le Gouvernement a privé de 75 millions d’euros les départements d’Île de France pour transférer ces crédits à la Société du grand Paris, à travers une ponction des droits de mutation à titre onéreux.

Sur la forme, il s’agit d’un manque de respect vis-à-vis du Parlement, qui est amené à se prononcer à la dernière minute sur des sujets aussi importants, sans aucune concertation préalable avec les élus locaux.

Sur le fond, nous nous opposons vivement à une mesure qui vient affaiblir un peu plus les départements. Leurs ressources ne sont pas suffisantes au regard des compétences qui sont les leurs, toujours plus importantes notamment dans l’action sociale. Dans le même temps, l’État ne compense pas financièrement la montée en charge des compétences transférées, appauvrissant de fait les départements.

La Seine-Saint-Denis ne peut supporter de nouvelles coupes budgétaires, alors que les besoins en accompagnement social et en service public sont toujours plus importants.

Comment le Gouvernement peut-il dire avoir pris conscience de l’urgence de la situation en Seine-Saint-Denis en termes de moyens humains et financier et dans le même temps contraindre encore un peu plus ses finances ?

Nous appelons ainsi à l’abandon de cette mesure et nous continuerons de nous mobiliser à l’Assemblée nationale pour défendre les intérêts des départements, piliers essentiels de nos politiques publiques.

Marie-George Buffet                                                  Stéphane Peu
Députée de Seine-Saint-Denis                                         Député de Seine-Saint-Denis
Ancienne ministre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top