skip to Main Content

Justice en Seine-Saint-Denis – question orale du 20 février 2018

Au début du mois, à l’occasion de l’audience solennelle du TGI de Bobigny, la procureure de la République a alerté les pouvoirs publics sur le manque de moyens humains et matériels qui nuit gravement au fonctionnement de la justice en Seine-Saint-Denis.

L’Etat a déjà été condamné pour déni de justice dans notre département, et il est intolérable que nous ne bénéficions pas d’une réponse pénale à la hauteur.

J’ai donc rappelé à la ministre de la Justice notre exigence. Elle est simple : avoir, en Seine-Saint-Denis comme ailleurs, une justice qui fonctionne.

Retrouvez en vidéo ma question et sa réponse en cliquant ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top