skip to Main Content

J’interroge le ministre de la Ville et du Logement

En commission des affaires économiques, j’ai interpellé le ministre délégué à la Ville et au Logement sur les conséquences dramatiques des politiques de libéralisation du secteur du logement menée en France ces cinq dernières années, contrairement notamment au Royaume-Uni ou à l’Allemagne qui se sont redotés d’outils publics pour aider à la production de logement.

Le résultat, nous l’avons sous les yeux : le manque de construction de logement ne permet pas de répondre aux 2,3 millions de demandeurs de logements HLM (+20 % depuis 2013).

Si le ministre n’a pas pris d’engagement concernant mes demandes à propos du manque de financement des logements HLM, j’ai noté son engagement verbal sur ma suggestion de rétablir la TVA à 5,5 % sur la production de logement sociaux (produit de première nécessité). Je serai attentif à ce qu’il se matérialise dès le projet de loi de finance 2023.

Enfin, j’ai aussi attiré son attention sur la nécessité absolue de prolonger le bouclier tarifaire au bénéfice des locataires. Il doit prendre fin au 31 décembre prochain, or sa suppression entrainerait des hausses de charges entamant un peu plus le pouvoir d’achat des locataires.

Mon intervention en commission

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top