skip to Main Content

Situation des médecins étrangers (PADHUE)

Stéphane Peu interroge Monsieur le ministre des Solidarités et de la Santé sur la situation des Praticiens à Diplômes Hors Union Européenne (PADHUE).

Les PADHUE sont entre 4000 et 5000 à exercer, principalement dans les hôpitaux publics, en France. Ces femmes et ces hommes exercent les mêmes fonctions que les médecins disposant de diplômes français mais avec un statut différent et des salaires dérisoires.

Sans elles et sans eux de nombreux hôpitaux publics seraient bien en mal pour assurer leurs missions quotidiennes. Maints services ne fonctionnent que grâce à leur présence et leur abnégation. C’est le cas, par exemple, des hôpitaux implantés en Seine-Saint-Denis comme l’hôpital Delafontaine à Saint-Denis. Les PADHUE ont œuvré sans relâche durant la crise du Covid-19 pour sauver des vies et surmonter la vague déferlante des malades. Certains ont d’ailleurs payé de leur vie cet engagement. Ces femmes et ces hommes méritent la reconnaissance de la Nation, ils doivent pouvoir jouir d’un statut et de salaires équivalent à leurs collègues à diplômes français.

Sans attendre les résultats de la consultation sur l’avenir du secteur hospitalier et de la médecine de ville, appelée « Ségur de la Santé », et pour se conformer aux engagements pris le 25 mars dernier à Mulhouse par le Président de la République auprès « des femmes et des hommes mobilisés en première ligne pour protéger les français du Covid-19 », Monsieur le député demande à Monsieur le ministre des Solidarités et de la Santé d’intégrer les PADHUE dans le système de santé de notre pays à l’instar des demandes formulées ces dernières semaines par de nombreux professionnels de santé.

Monsieur le député interroge donc Monsieur le ministre des Solidarités et de la Santé afin de connaître son avis sur le sujet et les décisions qu’il entend prendre pour remédier rapidement à cette inégalité de traitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top