skip to Main Content

Propos racistes tenus par des policiers : des sanctions immédiates doivent être prises contre leurs auteurs

Téléchargez le communiqué

«Il sait pas nager, un bicot comme ça ça ne nage pas, hahaha ça coule. T’aurait dû lui accrocher un boulet au pied »

Dans la nuit de samedi à dimanche, des policiers des Hauts-de-Seine en intervention à L’Île-Saint-Denis ont notamment été surpris en tenant des propos abjects et racistes à l’égard de l’individu qu’ils interpellaient dans des conditions qui devront être éclaircies.

La vidéo réalisée par un habitant et largement diffusé sur les réseaux sociaux est une preuve incontestable de la violence insupportable de cette opération de police.

Si la large diffusion de cette vidéo a poussé la Préfecture de Police de Paris à saisir rapidement l’IGPN, il n’en demeure pas moins que les seuls propos tenus par ce(s) fonctionnaire(s) doivent être sanctionnés. Ce(s) policiers ne peu(ven)t pas dans l’attente des résultats de l’enquête poursuivre comme si de rien n’était leur travail, il(s) doi(ven)t être immédiatement relevé(s) de leur(s) fonction(s).

Pour que la police républicaine soit respectée, elle doit être respectable et ce, en toute circonstance. Et pour ce faire, l’exemplarité de ceux qui la dirigent est une condition nécessaire et, les dérapages verbaux du Préfet de Police, Didier Lallement, sont en ce sens particulièrement inquiétants. Les missions de la police sont trop importantes pour qu’elle soit en roue libre. C’est pourquoi le ministre de l’Intérieur doit sans plus attendre mettre fin à cette situation en prenant des mesures fortes à l’encontre des individus qui ne respectent pas cette institution.

Cet article comporte 1 commentaire
  1. Bonjour M. le député,
    Je tenais à vous remercier car j’ai beaucoup apprécié votre dernière intervention à la tribune de l’assemblée en rapport au déconfinement à venir.
    Cependant mon visionnage sur le site Youtube du PCF le 29/04 a été retiré pour des motifs de droits d’auteur de « TF1 Antennes » , cette vidéo d’origine LCP est donc censurée alors que je me faisais une joie de la partager. J’espère que vous aurez à cœur de la faire rediffuser.
    Bien à vous cher député.
    C. Savidan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top