skip to Main Content

L’Allocation Adulte Handicapé (AAH) doit être une véritable allocation d’autonomie

Télécharger le communiqué de presse

Lors de la séance des questions au gouvernement du 11 février 2020, j’ai interpellé Sophie Cluzel, la Secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, sur le besoin de ne pas tenir compte les revenus du conjoint dans le calcul de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH), afin d’en faire une véritable allocation d’autonomie. La secrétaire d’État n’a pas malheureusement pas répondu à ma question.

Un an après que le gouvernement ait balayé d’un revers de la main la proposition de loi portée par ma collègue Marie-George Buffet sur ce sujet, le gouvernement dispose d’une seconde chance pour faire preuve d’un peu d’humanité sur le sujet, puisque le groupe Liberté & Territoire a repris a son compte cette proposition qui sera débattu jeudi à l’Assemblée.

Cette proposition de loi serait une occasion pour le gouvernement de sortir des « bonnes intentions » sur un sujet qui touche 1,2 millions d’allocataires de l’AAH.

Je souhaite qu’elle soit enfin examinée sérieusement par le gouvernement.

Mon intervention en séance

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top