skip to Main Content

Allocation Adulte Handicapé : ma question à la secrétaire d’État

Madame la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, sur un sujet très douloureux, votre majorité a récemment réclamé une deuxième chance pour témoigner de son humanité. Il est un autre sujet sur lequel elle disposera, dans les prochains jours, d’une seconde chance : créée voilà quarante-six ans, l’allocation aux adultes handicapés est la reconnaissance d’un droit à l’autonomie pour les personnes handicapées. Ce n’est pas une simple ligne comptable dans un tableau Excel, ni même un minimum social.

Après que les principales associations ont claqué la porte des négociations, le Président de la République semble avoir enfin décidé de les écouter en renonçant à l’idée de fusionner l’allocation aux adultes handicapés dans votre projet de revenu universel d’activité. Nous vous invitons à aller plus loin.

Ce droit à l’autonomie des personnes handicapées, déjà malmené par la prise en compte des revenus du conjoint, vous l’avez aggravé en abaissant son plafond, créant des situations de dépendance et d’indignité, blessant les cœurs et les couples. Il y a un an, vous aviez refusé le débat en soutenant la motion de rejet préalable de la proposition de loi portée par ma collègue Marie-George Buffet, cosignée par quatre-vingts députés siégeant sur tous les bancs et soutenue par toutes les associations de défense des personnes en situation de handicap.

Cette proposition de loi prévoyait de donner enfin tout son sens au mot d’« autonomie », en attachant ce droit à la personne, quelle que soit sa situation personnelle et civile.

Madame la secrétaire d’État, cette proposition de loi, profondément juste et moderne, reviendra dans l’hémicycle après-demain, portée par nos collègues du groupe Libertés et territoires. Nous nous en félicitons.

Ma question sera donc très simple : allez-vous, cette fois-ci, accepter le débat et faire preuve d’humanité en accueillant favorablement cette proposition de loi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top