skip to Main Content

Un amendement pour freiner la rapacité d’AirBnb

Dans le cadre de l’examen de la Loi Engagement & Proximité, j’ai proposé de donner le pouvoir aux Maires de réduire, si nécessaire jusqu’à 60 jours par an, la durée légale de mise en location « AinBnb » d’un logement (fixée à 120 jours par la loi Elan).

Dans le cadre de l’examen de la Loi Engagement & Proximité, j’ai proposé de donner le pouvoir aux Maires de réduire, si nécessaire jusqu’à 60 jours par an, la durée légale de mise en location « AinBnb » d’un logement (fixée à 120 jours par la loi Elan).

Il s’agit d’abord de ne pas laisser faire n’importe quoi à une société qui s’affranchit de toutes les règles et qui est un fraudeur fiscal. Il s’agit aussi de préserver une économie hôtelière qui est menacée par cette société rapace. Il s’agit enfin de limiter le phénomène de retrait du marché de la location privée au profit de la location touristique d’un trop grand nombre de logements.

La majorité En Marche et le gouvernement qui ont « les yeux de Chimène » pour AirBnb ont empêché son adoption.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top