Affaire Benalla

Les séances à l’Assemblée nationale sont paralysées par le refus du gouvernement de sortir du silence assourdissant depuis les révélations sur l’affaire Benalla.

Cet après-midi, j’ai fait un rappel au règlement car cette affaire ne révèle pas les errements d’une personne, ni l’affaire d’un voyou qui se serait trouvé malencontreusement dans les allées du pouvoir, c’est une affaire qui révèle une façon d’exercer le pouvoir.

C’est pourquoi le Premier ministre doit venir répondre devant l’Assemblée de ces graves dysfonctionnements de l’Etat.

Retrouvez ici mon intervention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *