skip to Main Content

Esclavage en Libye

Je m’associe pleinement aux propos de mon collègue du groupe de la Gauche Démocrate et Républicaine Jean-Philippe NILOR, député de la Martinique, tenus hier à l’occasion des questions au gouvernement sur la situation épouvantable des hommes, des femmes et des enfants en proie à des mafias négrières en Libye.

« Malgré la résolution de l’ONU votée il y a 47 ans aucun pays développé n’accorde 0,7% de son PIB à l’Aide Publique au Développement. Et le projet de loi de finances votée mardi à l’Assemblée n’échappe pas à ce désengagement. La tragédie en Libye doit nous questionner sur les effets collatéraux de la France dans ce pays et en Afrique. La France s’honorerait à adopter un budget digne pour l’Aide Publique au Développement et à améliorer les conditions d’accueil des migrants. Vous déclarez « ne pas vouloir accueillir toute la misère du monde » mais que faire ce celle qu’on a soi-même développée ? ».

Retrouvez ici son intervention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top