skip to Main Content

JOP Paris 2024 : les chauffeurs VTC de la Seine-Saint-Denis ne veulent pas des miettes

Notre département compte un très grand nombre de chauffeurs VTC. Pourtant le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques Paris 2024 a choisi d’attribuer le marché de « Prestation de transport privé en véhicule léger de tourisme dans le cadre d’événements organisés sur la période de préparation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 » à des entreprises issues de départements voisins et qui de surcroit, feront appel à des structures sous-traitantes. Une situation d’autant plus incompréhensible qu’une coopérative composée de chauffeurs VTC dionysiens, pierrefittois et villetaneusiens avait candidaté à l’occasion de cet appel d’offre.

Une fois de plus, les candidatures issues du département sont écartées au profit de structures extérieures qui ne présentent pourtant pas plus de garanties dans la mise en œuvre du marché.

Dès lors, je ne comprends pas que les engagements pris sur les retombées économiques des JOP Paris 2024 pour la Seine-Saint-Denis aient été ainsi oubliés, obligeant les habitants à se contenter de miettes.

J’ai donc écrit, la semaine dernière, au Président Cojo Tony Estanguet, et au Président de la République, Emmanuel Macron, pour protester vigoureusement contre cette décision.

Les chauffeurs VTC de la Seine-Saint-Denis qui ont été les fers de lance de la mobilisation contre Uber, et qui ont fait évoluer positivement la jurisprudence, doivent être entendus et participer comme il se doit à cet événement planétaire.

L’article du Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top