Défilé du 1er mai : demande de commission d’enquête parlementaire

Les conditions de violence inouïe et inadmissible dans lesquelles s’est déroulé le défilé du 1er mai posent de très nombreuses questions y compris au sein des forces de l’ordre sur l’attitude de la préfecture de police et du ministère de l’intérieur.

Outre évidemment les commerçants, les victimes de cette situation sont les milliers de personnes qui n’ont pu manifester. Il s’agit là d’un fait inédit dans l’histoire des manifestations du 1er mai.3

A mon initiative, le groupe Les députés communistes a déposé ce jour une demande de création de commission d’enquête parlementaire pour faire toute la lumière sur cet événement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *