HLM : désaccord avec le gouvernement

La Fédération des OPH, qui représente près de 50% des logements HLM du pays, dit non à l’entreprise de démantèlement du gouvernement.

Elle refuse l’accord conclu entre l’union sociale pour l’habitat et le gouvernement.

Une position de bon sens à l’aune de la discussion sur le projet de loi logement (Élan) à l’Assemblée qui commencera les 15, 16 et 17 mai par un examen en commission et un débat prévu les 28 et 29 mai prochains dans l’hémicycle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *