Casse libérale – édito de la newsletter du 15.11.2017

Ni de gauche, ni de droite. Puis, et de gauche et de droite…Emmanuel Macron a fait évoluer son auto-positionnement sur l’échiquier politique mais, par delà cette nuance byzantine, le constat qui s’impose est sans nuance : la politique du président de la République est clairement de droite et l’aiguille de sa boussole idéologique aimantée au libéralisme.

Le pourfendeur de l’ancien monde applique les préceptes d’une doctrine ancestrale qui font des libertés économiques l’alpha et l’oméga de l’organisation de la société et qui entend limiter le plus possible l’intervention de l’État. Les ordonnances sur la loi travail ou la suppression de l’impôt sur la fortune symbolisent l’accélération de la casse libérale que l’Elysée et le gouvernement mènent au pas de charge depuis six mois. Mais sur la plupart des sujets qui arrivent au parlement il en est de même. Qu’il s’agisse du modèle HLM vieux d’un siècle que le pouvoir a clairement en ligne de mire pour l’anéantir. Ou encore de la coupe sombre sur les contrats aidés qui met en péril le tissu associatif et par là même fragilise la politique de la ville. Dans l’hémicycle comme en relayant les combats de terrain dans les circonscriptions, les députés communistes dont je suis, comme ceux de la France insoumise, opposent une voie de résistance et proposent une alternative.

Cette lettre électronique, première d’une série, vous donnera une photographie régulière de ce combat. Bonne lecture et à très bientôt.

Cet article comporte 1 commentaire

  1. Moi, je doute qu’il y ait changement de position, chez cet ex conseiller de Hollande, Macron, résolument de droite pendant tout son quinquennat et aujourd’hui devenu, ce président des riches, de droite, et en même temps de droite, saccageant consciencieusement les quelques protections des travailleurs, appauvrissant les plus pauvres pour enrichir une poignée de milliardaires et de nantis. Ses soutiens ne se cachent même pas, et tous de droite, il n’y a aujourd’hui que notre population qui devrait dessiller les yeux et se rassembler pour mettre en œuvre une politique juste et sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *