skip to Main Content

Prime Covid-19 pour les soignants : rupture d’égalité pour les intérimaires

Monsieur Stéphane PEU attire l’attention de Monsieur le ministre des Solidarités et de la Santé sur les conditions d’octroi de la prime exceptionnelle accordée aux personnels soignants mobilisés dans le cadre de la crise sanitaire du Covid-19.

Cette prime de reconnaissance de l’effort et du dévouement de ces hommes et de ces femmes ayant travaillé sans compter leurs heures pour soigner les malades dans des conditions d’exercice très éprouvantes, parfois sans les protections sanitaires nécessaires, était un signe positif de la part du gouvernement si, toutefois, elle avait été conforme à la parole présidentielle du 25 mars dernier à Mulhouse, qui s’engageait alors à ce qu’elle soit versée à « l’ensemble des personnels soignants comme pour l’ensemble des fonctionnaires mobilisés, afin de majorer les heures supplémentaires effectuées».

Or, force est de constater à ce jour que des milliers de soignants intérimaires, qui ont pourtant œuvré sans relâche dans les établissements de santé en pleine pandémie, n’ont pas perçu en raison de leur statut cette prime promise.

Une situation parfaitement injuste pour cette première ligne qui a fortement contribué dans la lutte contre la pandémie au même titre que les salariés permanents des établissements publics et privés de santé et des établissements sociaux et médico-sociaux, et qui crée de facto une inégalité de traitement incompréhensible entre les salariés d’une même branche.

Rien ne peut justifier une telle mesure, pas même l’idée selon laquelle les salariés intérimaires seraient des salariés privilégiés par leur statut. Preuve s’il en fallait, ces centaines de milliers d’intérimaires qui ont perdu leur emploi du jour au lendemain à l’irruption de la crise sanitaire.

Monsieur le député interroge donc Monsieur le ministre des Solidarités et de la Santé sur son intention pour réparer cette rupture d’égalité, et le cas échéant de faire état des raisons ayant guidé ce choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top