skip to Main Content

Etats généraux du progrès social

Ce samedi 3 février au matin, avec des élus communistes, des représentants syndicaux, des représentants d’associations de locataires et des militants, nous avons débattu sur la politique du logement en France et les attaques du gouvernement avec sa futur loi.

Afin de faire sortir la politique du logement de l’impasse dans laquelle le gouvernement souhaite la condamner, j’ai plaidé pour que le logement soit un bien public, soustrait au marché, cogéré dans les territoires, et co-construit avec les habitants. C’est dans cet objectif que je m’engage à travailler pour une réforme en la matière mais sans dénaturer et détruire notre modèle français.

J’ai également alerté sur la stratégie entrepreneuriale du gouvernement qui souhaite détruire notre modèle dans une logique bien précise : capitaliser et faire du profit au détriment des populations les plus pauvres.

Nous devons nous mobiliser pour une politique du logement social renforcée sans faire de cadeaux aux privés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top